Sancinéna et Guillot célèbrent un week-end en Bleu

Sur le circuit de Dijon, les pilotes de l’Alpine Elf Europa Cup ont offert un superbe spectacle avec deux courses ponctuées de multiples dépassements. Avant la trêve estivale, Pierre Sancinéna (CMR) a accentué son avance en remportant sa quatrième victoire de la saison, tandis que Marc Guillot (Milan Compétition) a connu le grand bonheur de s’imposer à domicile.

 

Trois semaines après le meeting du Nürburgring, les dix-sept pilotes de l’Alpine Elf Europa Cup se retrouvent sur le circuit rapide et vallonné de Dijon-Prenois. En ce week-end de Fête Nationale, le public assiste également aux débuts de l’Alpine A110 GT4 en Championnat de France FFSA GT.

 

COURSE 1 : FÊTE NATIONALE POUR SANCINÉNA

Invaincu en qualifications depuis le début de la saison, Pierre Sancinéna (CMR) enchaîne avec une cinquième pole position consécutive. Il devance Laurent Hurgon (Autosport GP), Nicolas Milan (Milan Compétition) et Marc Guillot.

 

Au départ, le Normand résiste aux attaques de ses rivaux et conserve les commandes.  Juste derrière, le contact entre Jean-Baptiste Mela (Autosport GP) et Vincent Beltoise (CMR) provoque l’abandon du premier nommé. Après quelques virages, Nicolas Milan rencontre un problème technique et doit repasser par les stands.

 

Pierre Sancinéna boucle le premier tour en tête devant Laurent Hurgon, Marc Guillot, Sylvain Noël (Racing Technology), Vincent Beltoise, Lucas Lasserre (Team Duty Car), Mathieu Blaise (Racing Technology), Thomas Padovani (Milan Compétition), Pierre Combot (Autosport GP) et Jean-Marc Thévenot (Milan Compétition).

 

Neuvième à la fin de la première boucle après être parti huitième, Pierre Combot est l’un des grands animateurs de cette première course : il se fraye un chemin dans le peloton en passant Padovani, Blaise puis Lasserre pour remonter jusqu’à la sixième place.

 

Constitué de Marc Guillot, Sylvain Noël et Laurent Hurgon, le groupe de chasse est animé par une lutte de tous les instants. Noël double Guillot au 7e tour, puis Hurgon cinq boucles plus tard. La bagarre est haletante jusqu’à la fin : après avoir débordé Hurgon, Guillot s’empare de la deuxième place en prenant l’avantage sur Noël dans l’avant-dernier tour. Dans le même temps, Laurent Hurgon doit défendre sa place dans le top 5 face à Vincent Beltoise et Pierre Combot.

 

Sous le drapeau à damier, Pierre Sancinéna remporte une quatrième victoire parfaitement maîtrisée. Derrière Guillot, Noël, Hurgon, Beltoise et Combot, Lucas Lasserre prend la septième place devant Thomas Padovani – auteur d’une splendide remontée depuis la 14e place sur la grille – et Mathieu Blaise. Marc Sevestre entre dans le top 10 et complète le podium de la catégorie Gentlemen, derrière Noël et Hurgon. Nicolas Milan, au final, se classe onzième et prend le point du meilleur tour en course.

 

COURSE 2 : GUILLOT DROIT AU BUT

C’est à Nicolas Milan que revient l’honneur de briser l’hégémonie de Pierre Sancinéna en qualifications. Il partage la première ligne avec son équipier Marc Guillot, tandis que Laurent Hurgon et Sylvain Noël sont placés en embuscade.

 

Lorsque la voiture de sécurité lâche le peloton, Marc Guillot réussit un envol parfait pour prendre les commandes devant Noël et Milan. Ces deux derniers ne tardent pas à entamer une bagarre, qui se solde par un léger contact au début du deuxième tour. Jean-Baptiste Mela profite de l’occasion pour s’infiltrer et s’emparer de la deuxième place !

 

Après deux tours, Guillot est donc en tête devant Mela, Milan, Noël, Beltoise, Combot, Hurgon, Lasserre, Sentis et Sancinéna.

 

Tandis que les deux premiers se détachent du reste du peloton, le groupe de chasse est le théâtre de superbes manœuvres : Beltoise passe Noël et Milan pour se hisser en troisième position… avant que ce dernier ne reprenne son bien un tour plus tard. De même, Laurent Hurgon tente sa chance face à Sylvain Noël, sans succès cette fois.

 

Milan perd ensuite du terrain, puisqu’il n’est plus que sixième après sept tours. Noël parvient à émerger de ce groupe de furieux en leader devant Beltoise, Hurgon et Milan. Un peu plus loin, Combot emmène dans sa roue Lasserre et Sentis. Très à l’aise au volant de l’Alpine A110 Cup, le journaliste de L’Argus parvient même à prendre le dessus sur Lasserre au 15e tour !

 

L’un derrière l’autre, Marc Guillot et Jean-Baptiste Mela – auteur du meilleur tour en course – filent vers le drapeau à damiers. Derrière Sylvain Noël, à nouveau sur le podium, Laurent Hurgon devance Vincent Beltoise, Lucas Lasserre, Nicolas Milan, Mathieu Sentis, Pierre Combot et Pierre Sancinéna. Marc Sevestre complète le podium des Gentlemen pour la seconde fois du week-end.

 

PREMIER MATCH RÉUSSI POUR L’ALPINE A110 GT4

Les deux premières Alpine A110 GT4 étaient engagées en Championnat de France FFSA GT par l’équipe CMR, avec Stéphane Tribaudini / Pierre-Alexandre Jean et Nicolas Tardif / Soheil Ayari.

 

D’emblée, la voiture se montrait très compétitive, avec une double qualification dans le top 4 de la course 1. En lice pour la victoire jusqu’à quelques minutes de l’arrivée, les deux A110 GT4 étaient malheureusement contraintes à l’abandon à cause de crevaisons. Signé par Soheil Ayari, le meilleur tour confirmait le niveau de performance de la voiture. Lors de la seconde manche, le duo Tribaudini / Jean concrétisait ce potentiel par un premier top 5 après une remontée depuis la 27e place sur la grille.

 

Ils ont dit

Pierre Sancinéna (vainqueur course 1) :

« Cette victoire n’a pas été simple à aller chercher. Je savais que je devais attaquer très fort dans les premiers tours pour faire la différence. La voiture m’a permis d’appliquer cette stratégie, mais je n’ai jamais vraiment pu me relâcher car les autres n’étaient pas loin derrière. »

Marc Guillot (2e course 1 et vainqueur course 2) :

« Lors de la première course, je me suis effondré au milieu, sans doute à cause de la fatigue. Puis je suis revenu en profitant de pneus plus frais. Il y a eu de belles bagarres avec Sylvain Noël et Laurent Hurgon, mais je ne pouvais pas revenir sur Pierre Sancinéna. Lors de la course 2, j’ai profité de ma première ligne pour prendre la tête. C’est toujours génial de gagner à domicile, devant la famille et les copains. Je suis satisfait d’avoir progressé tout au long du week-end et c’est une belle récompense pour l’équipe Milan Compétition. Nous allons essayer de continuer comme cela. »

Jean-Baptiste Méla (2e course 2) :

« Je suis très heureux d’être de retour sur le podium. Après un début de saison sans grande réussite, je voulais prendre un maximum de points et je n’ai pas vraiment tenté d’attaquer Marc pour aller chercher la victoire. Le week-end se termine bien mieux qu’il n’a commencé. »

Sylvain Noël (3e courses 1 et 2) :

« C’était un week-end éprouvant, puisque je disputais également les courses de GT4. Il y a eu de belles bagarres tout au long du week-end et je tiens à souligner l’excellent esprit sportif qui règne entre les pilotes. L’Alpine A110 Cup favorise l’aspiration et son équilibre permet de rentrer fort dans les virages pour tenter des dépassements. C’est pour toutes ces raisons que les courses sont aussi animées. »

 

 

Classements

Course 1

1. Pierre Sancinéna (CMR)
2. Marc Guillot (Milan Compétition) +0’’835
3. Sylvain Noël (Racing Technology) +2’’370
4. Laurent Hurgon (Autosport GP) +2’’725
5. Vincent Beltoise (CMR) +8’’300
Pole position : Pierre Sancinéna – 1’25’’096
Meilleur tour : Nicolas Milan (Milan Compétition) – 1’26’’225

 

Course 2

1. Marc Guillot (Milan Compétition)
2. Jean-Baptiste Méla (Autosport GP) +1’’012
3. Sylvain Noël (Racing Technology) +9’’294
4. Laurent Hurgon (Autosport GP) +12’’933
5. Vincent Beltoise (CMR) +15’’816
Pole position : Nicolas Milan (Milan Compétition) – 1’25’’003
Meilleur tour : Jean-Baptiste Mela – 1’26’’131

 

Classement général

1. Pierre Sancinéna – 90 points
2. Nicolas Milan – 63 points
3. Sylvain Noël – 62 points
4. Jean-Baptiste Méla – 49 points
5. Vincent Beltoise et Marc Guillot – 48 points
7. Laurent Hurgon – 46 points
8. Julien Neveu – 25 points
9. Thomas Padovani – 23 points
9. Marc Guillot – 13 points
10. Lucas Lasserre – 16 points

Le portail d’information MecaLIFE vous présente les dernières informations du Groupe Renault en 1CLIC !